Histoire du PVBC

Accueil > Le club > Histoire

L'histoire du PVBC depuis sa naissance

Après la rétrogradation sportive lors de la saison 2011-2012, l’Étoile de Voiron basket Féminin disparaît au profit d’un nouveau club représentant la ville de Voiron du nom de Pays Voironnais Basket Club (PVBC). Au fil des saisons, le club a su gravir les échelons pour accéder à la NF1 tout en ayant un centre de formation attractif. Le club pérennisé, il peut maintenant se tourner vers l’avenir pour continuer d’écrire l’histoire de nos roses et bleues.


2018 - 2019


2018-2019

Si cette nouvelle année est marquée par l’arrivée de Quentin Buffard (coach professionnel), elle l’est tout autant du côté des objectifs. Le club souhaite rejoindre l’élite professionnelle d’ici quelques années. Le recrutement montre l’envie du club à s’élever plus haut. En effet, nous pourrons compter sur Aïcha Mara (notamment Arras en Ligue 2), Fabienne Constant (Ligue 2), Ramata Diakité (notamment Arras en ligue 2) et Margot Joret qui revient d’une grave blessure au genou (notamment Charnay lès Mâcons en ligue 2). Un recrutement important associé aux cadres voironnaises avec Laure Mercier, Cassandre Blanchon, Julianne Anchling, Awa Gueye et l’ancienne espoir Johanna Lukoki. Un bel effectif qu’on souhaite déjà voir sur le parquet de Chautard !



2017-2018

Après deux années successives dans la catégorie NF1, les filles connaissent bien l’objectif du club : le maintien dans la division. Cette fois-ci, tout le monde espère qu’il arrivera plus sereinement que l'année précédente. Deux joueuses d’expériences intègrent donc l’effectif : Alysha Harving (poste 3) et Simona Podesvova (poste 5). 

 

Les changements de coachs n’auront pas empêché l’équipe de se maintenir et de finir en milieu de classement. Le PVBC aura donc le droit à une quatrième année en NF1. 


2017 - 2018



2016 - 2017


2016 - 2017

Pour cette deuxième saison dans le championnat NF1, l’objectif est le maintien dans cette division. Une nouvelle ère est présente puisque certaines jeunes s’entraînent avec l’équipe fanion. Ce n’est que lors de la dernière journée de championnat et notamment grâce à Geispolsheim que l’équipe une a pu se maintenir à ce niveau. Une année éprouvante qui aura toutefois permis au club de se pérenniser au troisième niveau national. De leur côté la NF3 monte au niveau supérieur.



2015-2016

Cette saison est un tournant pour le club qui atteint le championnat NF1 (3ème niveau national) dans une des 2 poules qui verra 3 descentes pour une seule montée en fin de saison. Autant dire que l’objectif reste le maintien. Mélanie Venier et Faezza Bouderra ont pris une retraite sportive méritée, ayant contribué pleinement à la montée de ce nouveau club et l’encadrement des nombreuses jeunes joueuses composant l’équipe première. Le club recrute Ana Niksic 23 ans, poste 3.


2015-2016



2014-2015


2014-2015

Pour cette saison, le PVBC qui intègre la NF2 et vient de vivre 2 montées successives joue la politique jeunesse de son centre de formation en intégrant 4 ex-cadettes: Pauline Souberand, Manon Francisod, Manon Machal et Emma Esnard. Kariata Diaby 19 ans vient renforcer l’équipe au poste 5. L’objectif du maintient en début de saison se transforme en une année exceptionnelle puisque le PVBC remporte la coupe de France Joe Jaunay (préNat à NF1) à Coubertin et le Championnat de France NF2 dans un Final Four disputé à Brive où l’équipe prend sa revanche contre Orthez ! 3e montée en 3 saisons, Voiron remet le basket féminin à l’honneur, Chautard plein à craquer a vibré pleinement durant la saison.



2013-2014

Pour la saison 2013-2014, le PVBC intègre Manon Sarlin ex-cadette et
enregistre le retour de deux anciennes joueuses évoluant à l’Étoile lors de la saison 2011-2012: Laure Mercier et Mélanie Venier, portant son total à 5 joueuses ayant connu le final four de ligue 2 féminine deux ans auparavant. Le PVBC monte à la fin de la saison 2013-2014 en NF2 et échoue sur le podium du Final Four juste derrière le champion Orthez. 

L'équipe cadette France, protégée de Pierre Gafforini et Quentin Rolland, génération championne de France minime en 2011, échoue au pied du podium : 1/2 finale de Coupe de France Cadette et 1/2 finale du championnat de France.


PVBC 2013



 

2012-2013


2012-2013

 

Christophe Vial et Anne Personnaz prennent la présidence du club. Une forte mobilisation des bénévoles, des joueuses et entraîneurs restés à Voiron permet au nouveau club de se structurer avec peu de temps et de moyens.

Le club conserve ses équipes minimes et cadettes France et son équipe senior 1, rétrogradée, débute en prénationale lors de cette saison. Elle obtient la montée en NF3 dès sa première saison. Faezza Bouderra capitaine emblématique de l’étoile est restée à Voiron pour reconstruire ce nouveau club, accompagnée des jeunes Cassandre Blanchon et Olivia Canoine, des joueuses des ex-équipes réserve et jeunes de l’Étoile Marion Gabaud, Julie HildenBrand, Marie Micoud, Mathilde Souberand, … Antonio de Barros, après un passage d’entraineur garçons à Terre Froide et une montée en NM2, prend en main les rennes de l’équipe assisté de Mylène Platel.